Courir pour maigrir

Comment courir pour maigrir ? 4 Étapes à suivre

La natation brûle-t-elle des calories ? Oui. Et faire du vélo ? Oui. Que diriez-vous d’une luxueuse escapade de reprise du sport sous le soleil reposant du sud de la France ? Oui.

Toutes ces activités sont bénéfiques pour la perte de poids, mais leur accès est plus difficile que celui du jogging. Vous aurez besoin d’une piscine, d’un vélo et d’un salaire à six chiffres. Cependant, si vous pouvez acheter une paire de chaussures de course (comme ces baskets de départ bon marché), vous pouvez courir. Par temps chaud, vous pouvez courir. Vous pouvez courir dans le froid. Vous pouvez aller courir dans la neige. Tu peux courir sous la pluie. Tu peux aller courir avec un copain. Vous êtes capable de courir tout seul. Vous pouvez même courir tous les jours si vous faites attention à votre récupération.

La course à pied est l’un des meilleurs entraînements pour perdre du poids en raison de sa facilité d’accès. Il suffit d’une paire d’excellentes chaussures, d’un peu d’ingéniosité et peut-être d’un ami ou deux pour établir un programme de marche ou de course », explique Daniel O’Connor, professeur de santé et de performance humaine à l’université de Houston. C’est moins coûteux que de s’inscrire dans une salle de sport ou d’engager un entraîneur personnel.

=> Découvrez nos meilleurs accessoires pour la courses à pied.

Cela n’est pas négligeable, étant donné que le temps et l’opportunité sont deux des principaux obstacles qui empêchent de faire de l’exercice une priorité. Il est vrai, que chaque individu a un emploi du temps chargé et des engagements contradictoires. De ce fait, « ajouter quelque chose de nouveau à son programme sans en remplacer un autre peut souvent être difficile », ajoute O’Connor. Vous devrez toujours faire quelques ajustements pour que la course à pied occupe une place importante dans votre vie, mais le fait de pouvoir courir gratuitement devant votre porte élimine certains obstacles importants.

En revanche, la course à pied comme moyen pour perdre du poids peu s’avérer être plus compliqué que de battre le pavé en pensant que les kilos en trop disparaissent. Un plan doit être mis en place, et nous pouvons vous aider. Nous vous mettons donc à dispositions 4 astuces sur la course à pied pour la perte de poids :

1. Surveillez votre alimentation.

La course à pied a de nombreux avantages, et la perte de poids en fait parti. Cependant, ce n’est pas une excuse pour passer à côté votre alimentation, surtout si vous souhaitez perdre du poids. En fait, il a même été prouvé que si vous suralimentez en courant, vous risquez de prendre du poids.

La plupart des gens surestiment le nombre de calories qu’ils brûlent pendant une course », explique Angela Rubin, entraîneur de triathlon de niveau I à l’USAT et responsable du Precision Running Lab à l’Equinox de Boston. Vous brûlez environ 100 calories par kilomètre, selon une estimation approximative. Donc, si vous courez trois ou quatre kilomètres, vous brûlez entre 200 et 300 calories – un bon exercice.

Le problème est que de nombreuses personnes intègrent un brownie d’environ 300/400 calories ou une portion de frites supplémentaire à leur diet alimentaire en pensant qu’elles l’ont « mérité ». Bien que nous soyons favorables à la prise en charge de soi, la réalité est que si vous voulez perdre du poids, vous devez générer un déficit calorique global.

La perte de poids consiste à créer un déséquilibre calorique, c’est-à-dire à utiliser un peu plus de calories que vous n’en consommez, disons 200 calories par jour », explique O’Connor. S’il est naturel d’avoir envie de sucreries ou d’aliments riches en glucides après une course, si la perte de poids est votre objectif ultime, vous devez limiter vos indulgences.

2. N’ayez pas peur de vous dépasser, mais ne réfléchissez pas trop.

Oui, les athlètes optimisent sans cesse leurs régimes d’entraînement et leurs préparations le jour de la course, mais si vous débutez, il n’est pas nécessaire de devenir fou. Quand il est question de perdre du poids, l’essentiel est de faire de l’exercice et de brûler des calories », explique O’Connor. Si vous préférez les sprints, qui permettent de brûler plus de calories par minute, allez-y ; si vous préférez la marche ou le jogging plus lent, vous devrez simplement passer plus de temps à brûler ces calories ».

Néanmoins, une étude publiée dans Medicine & Science in Sports & Exercise a révélé que les amateurs de course ont perdu plus de poids que les personnes qui marchait sur une durée de six ans, sûrement en raison de l’effet afterburn. Pratiquer la course avec une haute intensité provoque un effet d’afterburn, cela veut dire que votre corps va continuer à brûler des calories, et cela, même lorsque vous ne faites rien », ajoute Rubin. Elle recommande de commencer par des courses de 30 minutes et d’en faire trois par semaine. Ces courses seront composé de 30 secondes de sprint, et de 30 secondes à une minute de repos.

=> Découvrez nos différents types d’entraînements de course qui pourront vous plaire.

3. N’oubliez pas de vous muscler.

L’entraînement croisé est essentiel pour plusieurs raisons : Tout d’abord, il fait de vous un coureur plus fort et réduit le risque de blessure. La course n’est douloureuse pour vos articulations que si vous n’avez pas les muscles pour les soutenir », explique Rubin. Deuxièmement, l’haltérophilie vous aidera à perdre du poids. SI avez une faible masse musculaire, alors vous éliminerez plus de calories, même lorsque vous ne faites pas d’effort », explique-t-elle. C’est vrai, avoir plus de muscles signifie brûler plus de calories même lorsque vous restez assis.

=> Découvrez pourquoi notre le renforcement musculaire est important pour la course à pied.

4. Allez à la recherche de l’euphorie du coureur.

L’euphorie du coureur est réelle : selon une étude publiée dans le Journal of Experimental Biology, la course libère des endocannabinoïdes, qui sont liés au plaisir et peuvent vous inciter à en redemander. Mais ne vous inquiétez pas si l’idée de l’euphorie du coureur vous semble plus éloignée que la ligne d’arrivée d’un marathon. Vous devez simplement passer le cap où courir n’est plus du tout attrayant.

Votre corps est fait pour courir, mais vous n’aurez pas la condition nécessaire si vous ne le faites jamais », explique Rubin. Progressez en courant régulièrement (trois fois par semaine, comme suggéré ci-dessus), et cela devrait vous sembler plus naturel après un mois. La perte de poids pourrait même devenir une préoccupation secondaire avant même que vous vous en rendiez compte.

=> Découvrez comment progresser en course à pied.

Expérience sur 1 mois

N’hésitez pas à regarder la vidéo ci-dessous pour s’informer davantage d’astuce et conseils ! Bonne course !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *