4 mars 2024
Couple de joggers s'étirant

Comment ne pas avoir de courbatures après une course ?

Qu’est-ce qu’une courbature ?

Une courbature se manifeste après une activité physique au cours de laquelle vos muscles ont été fortement sollicités. Par définition, ce sont des micro-fissures de fibre musculaire qui conduisent l’organisme à régénérer ses tissus et cela se manifeste par une réaction inflammatoire. Ces derniers se réparent durant la nuit, c’est pourquoi les douleurs apparaissent souvent au réveil le lendemain de l’effort. La douleur va durer entre 1 et 3 jours de manière vive pour s’atténuer par la suite. Si la douleur persiste plus de 10 jours, nous vous conseillons de consulter votre médecin.

Etirements coureur

Comment prévenir les courbatures ? 

Échauffement

Avant toute pratique sportive, il est important de s’échauffer pour préparer son corps physiquement et mentalement à l’effort, ce qui va effacer ou du moins diminuer l’apparition des courbatures. L’échauffement va permettre d’optimiser votre performance tout en diminuant le risque de blessure et d’accident.

Hydratation

La déshydratation pendant un effort physique représente une baisse conséquente des performances. L’eau va aussi permettre d’oxygéner les fibres musculaires qui empêcheront aux courbatures de se créer. En moyenne, on conseille de boire 1,5L par jour, mais pendant l’effort le corps perd plus d’eau qu’habituellement donc il est important de ne pas attendre d’avoir soif pour s’hydrater et de boire avant, pendant et après l’effort physique.

Automassage/étirement

L’automassage fait partie du processus de récupération après l’effort physique. Il va permettre d’éviter les douleurs en agissant sur les fibres musculaires directement.

Après un effort physique comme une course à pied, il est conseillé de passer par une séance d’étirement modéré pour refroidir la température corporelle de façon progressive et non brutale.

Assouplissement

Comment soulager les courbatures ?

Thérapie par le froid ou le chaud ?

La thérapie par le froid est très courante chez les athlètes. Elle consiste à se plonger dans un bain d’eau glacée pour récupérer plus rapidement et éviter toute forme de douleurs musculaires. Son caractère anti-inflammatoire agit contre la courbature.

Pour soulager une courbature, nous vous conseillons aussi la thérapie par le chaud en appliquant sur le muscle douloureux de la chaleur sous différents types (patch, bain chaud, sauna). Celle-ci va favoriser la cicatrisation des tissus et permettre une récupération des muscles plus optimale.

 L’automassage

L’automassage permet de prévenir les courbatures, mais aussi de les soulager. Le massage permet d’estomper la douleur en fluidifiant la circulation sanguine et en régénérant les fibres musculaires. S’auto-masser n’est pas toujours agréable, mais cela permet de récupérer beaucoup plus rapidement une course.

Le repos

Pour finir, le repos. Lorsque les courbatures apparaissent, il est important de reposer son corps et de diminuer les efforts pour éviter que les fissures musculaires ne s’accentuent. Le sommeil mène à un relâchement général du corps, indispensable pour détendre le système musculaire.

Nous vous conseillons de privilégier ces astuces de soulagement aux médicaments, mais en cas de douleurs importantes et sous l’avis d’un spécialiste, il existe des antalgiques et des anti-inflammatoires pour limiter la douleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *