4 mars 2024
Groupe de coureurs

Courir 10km par jour : quels bienfaits et quels risques ?

La course à pied (ou running) fait partie des sports les plus pratiqués au monde. Que ce soit en compétition ou seulement pour se dépenser, on compte 5,9 millions de coureurs en France soit 3,9 millions d’hommes et 2 millions de femmes. D’après une étude publiée par Ouest France, 30% des joggeurs ont plus de 50 ans, 27,6% ont entre 35 et 59 ans, 30,7% entre 25 et 34 ans et 21,6% ont entre 15 et 24 ans. Plus de la moitié d’entre eux pratiquent la course à pied à moins d’un kilomètre de leur domicile.

Coureurs dans la ville

 Les bienfaits de courir 10km par jour 

Bénéfice sur la forme physique

La course à pied est bien souvent associée à la perte de poids. En effet, une course de 10 km est une bonne solution pour éliminer les graisses et affiner sa silhouette.

Le running va aussi permettre d’améliorer le cardio. En courant 10 km par jour, les muscles cardiaques vont être sollicités avec plus d’intensité, ce qui va les rendre plus endurants. En parallèle, la circulation du sang est améliorée.

Bienfaits sur la santé mentale

La course à pied est reconnue comme un sport antistress car les endorphines produites durant l’effort apportent une sensation de bien-être et de bonne humeur au coureur.

De plus, se dépenser la journée permet de mieux dormir le soir, courir 10 km par jour permet ainsi de réduire considérablement les troubles du sommeil.

Les risques à courir 10km par jour

Risques de blessures

Une activité physique trop intense peut inverser tous les bienfaits qu’apporte la course à pied. Il faut laisser à vos muscles des jours de récupération pour éviter les blessures et les troubles cardiaques.

En effet, les articulations ne sont pas prêtes à supporter une course de 10 km par jour surtout lorsque vous êtes débutant.

Coureur de trail professionnel

 Risque sur la santé mentale

Comme pour les risques physiques, la pratique immodérée de la course à pied peut inverser les bénéfices qu’elle apporterait. Si vous n’accordez pas de jour de récupération à votre corps, la fatigue mentale et nerveuse commencera à s’installer, ce qui provoquera du stress et des dérèglements hormonaux.

 Quel est le volume idéale de course par jour ?

Pour les débutants

Pour les débutants qui souhaitent progresser en course, nous conseillons 3 entraînements par semaine avec un délai de 2 jours de récupération entre chaque session. Votre corps s’adaptera plus vite et pourra s’améliorer tout en respectant vos capacités. Ce n’est pas en vous instaurant un volume de course au-delà de vos capacités que vous progresserez, mieux vaut l’augmenter au fur et à mesure dans le respect de votre corps pour éviter les accidents et la fatigue prolongée qui vous contraindront à stopper complètement votre activité. 

Pour les expérimentés

Courir tous les jours n’est pas bon même pour les joggeurs expérimentés, nous conseillons au minimum 1 jour de repos par semaine pour que le corps et les muscles puissent récupérer. Le volume idéal reste 5 fois par semaine, ce qui demeure largement suffisant pour améliorer votre endurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *